[AVIS] Légendes de la Garde

par

Lieam, Kenzi et Saxon sont trois membres de la Garde. Sous les ordres de Gwendolyn, ils assurent la sécurité du Royaume contre de gigantesques monstres, les factions ennemies qui le menacent et les traîtres qui se cachent en son sein.

Rien qu’avec ces deux phrases, vous avez sûrement deviné que les Légendes de la Garde se situent dans un univers moyen-âgeux et que cette œuvre s’inscrit dans la pure veine de l’heroic fantasy. C’est presque vrai. Ce que je ne vous ai pas dit c’est que Lieam, Kenzi et Saxon sont des souris. Lockhaven, le bastion de la Garde, est construit sous un rocher et les « gigantesques monstres » sont des chouettes, des serpents ou des crabes. Il n’y a donc qu’un seul et unique élément de « fantasy » dans la bande dessinée de David Petersen, c’est son postulat de base : une civilisation médiévale souriesque.

imaldg

Une fois que vous avez intégré ça, il ne reste plus que l’« heroic ». Et je trouve cette bande dessinée absolument épique. C’est une base classique de la Fantasy de situer les héros dans un univers encore trop grand pour l’homme, à coup de Géants, de Dragons et d’Immortalité. Mais avec Petersen, pas besoin de tout ça. Pour des souris, le monde est forcément immense et incroyablement dangereux. Et forcément ça nous touche, le courage de ces souris est simplement exemplaire, leurs aventures incroyables, et pour tout le royaume les risques mortels. C’est épique je vous dis !

imldg2

David Petersen réussit le tour de force de créer un univers complètement imaginaire, et dans le même temps très ancré dans une réalité (comme a pu le faire une série comme Real Humans dans l’univers de la SF par exemple). Ajouter des épées à des souris, c’est juste ce que l’auteur a fait. Et d’un coup tout un monde qu’on connaît très bien, celui de la forêt, des rivières, de l’hiver et des souches d’arbre, devient danger, péripéties et aventures. Et le dessin, à la fois très soigné dans la création graphique, et très simple et direct dans l’expression des personnages notamment, participe vraiment à cette immersion. Il gagne encore en puissance au cours des tomes.

Légendes de la Garde est vraiment une série qui me touche beaucoup. Surtout par le courage dont font preuve ses héros et par le respect qu’a son auteur d’une mythologie médiévale de haut-faits et de sacrifices. Mais nul besoin d’être un aficionados de l’heroic fantasy pour prendre plaisir à s’y plonger. L’œuvre de Petersen est vraiment accessible, je vous la conseille à tous !

À noter qu’un jeu de rôle Mouse Guard (nom original de la série) est sorti en France aux éditions Footbridge.

imfinldg