Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

Accessibilité:
70
  • La réalisation dans l’ensemble
  • L’OST
  • Les mises en scènes
  • Jouer avec la taille des écrans
  • Un jeu en coop
  • Mais pas exploité suffisamment
  • 4h de jeu (30 euros)
  • L’histoire
  • Linéaire et dirigiste
Ambiance visuelle
75
%
Ambiance sonore
80
%
Contenu
60
%
Gameplay
65
%
fun
70
%
*test réalisé à partir d'une version PS4
Ambiance visuelle
75
%
Ambiance sonore
80
%
Contenu
60
%
Gameplay
65
%
fun
70
%

[Test réalisé à partir de la version PC]

Français: oui

Prix à la sortie: 30 euros (PC)

DLC: non

Développé par Hazelight Studios, fondé en partie par des anciens de Starbreeze Studio (Brothers :a tale of two sons), A way out est un jeu d’aventure / narratif dans un monde beaucoup plus réaliste. Fini le jeu solo, place à la coopération, et bonne idée du studio : un jeu acheté vous permet d’inviter un ami à rejoindre votre cession sans que celui-ci ne possède le jeu ! C’est pas beau ça ? La contrepartie c’est que tout doit se passer via Origin vu que le studio s’est fait acheter par EA… on ne peut pas tout avoir.

PRISON BRAQUE

Leo le criminel brutal ou Vincent la tête pensante, ce sont les 2 personnages que vous pouvez incarner. Chacun d’eux se retrouve en prison et veut s’évader pour se venger d’un certain Harvey. Voilà en gros le pitch de départ. Même si les doublages sont de bonne facture et que le jeu se déroule de manière plutôt fluide, le scénario n’en est pas moins très convenu et rarement il vous plongera dans un suspens et une intensité de folie. Le rythme est plutôt bon, mais l’absence d’embranchement scénaristique vous emprisonnera dans un jeu qui est tout de même très linéaire et dirigiste. Les quelques choix que vous devrez faire, en concertation avec votre copain, déclencheront telle ou telle cut scene, sans pour autant avoir un impact réel sur le scenario. Seule exception à la fin du jeu. Ce n’est pas forcément un mauvais parti pris mais, avec un scénar plat, le tout devient un poil frustrant. D’autant que la partie en prison se finit assez vite et que la seconde partie du jeu, plus orientée fuite / gunfight, n’est pas dingue non plus. Mieux vaut prendre ce jeu comme un hommage aux séries de flics des années 90 et là, à la rigueur, ça passe mieux.

 

LE BEAU, LA BRUTE ET LES TRUANDS

Graphiquement, le jeu est assez réussi. Les personnages sont assez bien modélisés et l’univers proposé est cohérent, mais cela sans que rien ne vienne vous péter la rétine non plus. Les décors ne sont pas des plus travaillés : des couloirs, des sentiers, des couloirs… J’ai subi quelques ralentissements durant l’aventure, ce qui pouvait s’avérer gênant durant les phases de gunfight.
Côté son, j’ai trouvé les doublages plutôt bons et la bande son de bonne qualité. Certains thèmes donnent même un peu d’intensité à des scènes qui seraient restées bien plates si dénuées de musique.

 

A TOI, A MOI

Comme dans tout jeu narratif, ne vous attendez pas à un gameplay complexe. La majorité du temps vous aurez à déplacer votre personnage, puis à trouver l’objet avec lequel vous pourrez interagir, déclencher un événement contextuel et répéter la boucle pour faire avancer les choses. Vu que le jeu est en coop, on est en droit d’espérer de vraies phases de coop. Elles sont en partie là, notamment dans le passage carcéral. L’un doit faire le guet pendant que l’autre gratte le mur, faire une diversion pour occuper un maton alors que l’autre va chercher un objet etc… Pour autant, si vous vous attendiez à ce que chacun fasse des trucs dans son coin, libre de tous ses mouvements pour aider son partenaire, c’est la fausse joie car tout est prévu et scripté. De plus, les solutions pour résoudre un problème ne sont pas souvent multiples. Cependant, le level design, bien qu’assez simpliste, est suffisamment bien pensé pour vous donner l’impression d’être rusé et donc vous donner envie d’avancer.

Puis vient la seconde partie du jeu, poursuite et gunfight vous attendent. Et là, au revoir la coopération, sauf pour ouvrir une porte ou faire la courte échelle… C’est le moment où il y a un petit plus de liberté de mouvement pour chacun : visiter une maison, discuter avec des personnes, s’adonner à des minis jeux comme les fléchettes, ou jouer d’un instrument de musique. Les poursuites se font sur des chemins prédéfinis avec quelques endroits qui déclencheront des cut scenes ou effet de zoom bien sentis. Pour les gunfights, munitions à volonté, un système de couverture… classique.
Globalement, le rythme du jeu est plutôt bon, même si chacune des parties n’est pas d’une haute intensité. Il faut dire qu’un travail de mise en scène a été fait et permet de dynamiser les scènes et les phases, même les moins intéressantes. En effet, l’écran de jeu sera la plupart du temps séparé en 2, vous permettant de voir les actions de l’autre joueur. Mais les dimensions allouées à chacun des joueurs varieront assez souvent, donnant de l’importance à telle ou telle séquence ou action. En plus d’être une bonne idée, cela a également pour effet d’immerger le joueur un peu plus dans cette aventure.

 

 

ORIGINAL MAIS PAS TROP

Ce jeu est plutôt sympa à faire avec un pote, mais il faut bien avouer que le scénario n’est pas vraiment original et surprenant, que la résolution des énigmes dans la prison est vraiment simple, sans vraiment laisser le joueur choisir, et que le moment de la prison ne dure pas vraiment longtemps. En gros, un bon jeu qui aurait pu être tellement plus… la réalisation, la mise en scène et l’OST sont très bonnes mais ne parviennent pas à enlever la frustration que l’on ressent une fois le jeu fini. Dommage donc, mais ça reste tout de même un jeu sympa que je recommanderais en promo.

Rédacteur en chef CritiKong - Fan de gorilles et de JV qui attend désespérément Shadow Hearts 4...

Also Check Out

0
0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Graphics
    0
    10
    Gameplay
    0
    10
    Longevity
    0
    10
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!